Etape 9 :  Houtkerque-Ostende (80 kms) 

 

Oostende_2013_718Ce matin, l’arrêt dans le café d’Houtkerque s’est fait pour des raisons d’abord esthétiques. La façade est d’un rétro irrésistible. L’intérieur aussi, avec son bar, le poêle poussé contre un mur « pour l’été ». Nous y prenons notre café. Un rituel, l’absorption du café dans le nord. Aux murs, des affiches du carnaval local, aussi prisé ici que celui de Dunkerque. Gisèle est octogénaire et l’aide de Michel est précieuse pour faire tourner la petite affaire. L’ambiance est agréable, nous y restons longtemps pour écouter des histoires de voisins, des brèves de comptoir rurales. La vie est ici avec cette coopération, cette convivialité qui très souvent a fui la grande ville.

A Handshoote, nous déjeunons devant l’église qui carillonne à tous vents. Rien n’arrête le son dans ce paysage plat de canaux et de moulins.  Houtem, De Panne. Nous atteignons le bord de mer. La mer du Nord. Un bain, après des jours à pédaler.

Oostende_2013_800 Oostende_2013_804La côte égrène ses citées balnéaires à l’identique, reliées par un tramway sur plus de 50 kilomètres. Nieuwport et Ostende. Le but de notre voyage. Ostende à l’atmosphère surannée, ses 76 000 habitants, ses immeubles et son port. C’est ici que nous mangerons des moules et des frites chez « Arno’s » sur Wapenplein,  avec son kiosque à musique et son orchestre emporté par la musique de Carlos Santana. La serveuse a voyagé. En quelques phrases, elle nous emporte en Afrique, au Congo. Elle le fait souvent, par la pensée, pour échapper aux hivers longs et humides. Nous nous échappons aussi, vers d’autres ailleurs, d’autres rencontres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *